PELMUDATGE

Publié le par lo pairolièr

Aqueste matin, l'Associacion "de Préfiguration" a fach son pelmudatge... 
Aculhit per André At, conse de Crespinh, e en preséncia dels elegits implicats dins lo projècte, l'Acamp General dels aderents a balhat a l'Associacion un morre novèl e una arquitectura institucionala diferenta per li permetre d'acarar, tre las setmanas que venon, las escomesas nombrosas - e urgentas ! - ligadas a la dubertura.
Plus de "Préfiguration" qui tienne, l'Association s'appellera désormais Association Ostal Joan Bodon. Elle aura son siège a cò seu : Maison Jean-Boudou (notatz plan lo tiret !), lo Carrierat, 12800 Crespinh. Son objet a également été modifié, afin de l'adapter à la situation actuelle et aux enjeux à venir.
L'Assemblée Générale a approuvé les comptes de l'exercice 2009, le Rapport Moral et d'Activités présenté par Robert Marty, et les nouveaux statuts de l'Association.
Elle a été informée du contenu de la Convention d'Objectifs et de la Convention d'Occupation des Lieux établies avec la Communauté des Communes du Naucellois, par l'intermédiaire du rapport qu'en a fait Madame la Présidente Anne Blanc.
Le Rapport d'Orientations a permis à chacun de prendre connaissance des orientations futures de l'Association et d'évaluer, dans leur efflorescence et leur richesse, les directions de travail, de recherche et d'approfondissement que le projet porte en germe et ne cesse de générer.
Josiane Marty a exposé les implications budgétaires prévisionnelles de l'année 2010.
L'Assemblée, enfin, a élu les membres du Conseil d'Administration.
Les remarques des adhérents ont été sollicitées et recueillies, dans un esprit de confrontation nécessaire et féconde des points de vue. Merci à tous !
Una passejada a l'Ostal, un pauc dabant, aviá permès de se mainar de l'avaçament del talhièr. 
E, coma se dèu, un bestorn per Bodon acabèt l'amassada. Una crida a la fe, a la cresença creatritz... Estampa del sòmi sul mond, de l'esperit sus la matèria. Un apèl a nosautres totes. Que "las causas son, nos remembra, coma creses que son". Escotem-lo. Cregam !
E uèi mai encara... 
Qu'i sèm !
  

Commenter cet article