DARRIÈR LA CORTINA (9)

Publié le par lo pairolièr

Il y a quelques jours, à l'occasion d'une visite, l'Ostal a eu le grand plaisir de recevoir l'un de ses artisans les plus secrets. M. Albert Condamines est l'auteur ingénieux de la barrière de douane per ont se dintra dins lo nòstre "Condominat" (que tant reverta lo seu nom), et autres choses essentielles comme, par exemple, les supports métalliques du cheval de Mélie Cauhapé ou le caisson des dialectes occitans dins la darrièra pèça de l'Ostal.

Résidant à Martrin, dans le sud Aveyron, M. Condamines est un artisan aussi discret que talentueux. Sa contribution à l'Ostal ne nous fut pleinement connue qu'en ultime fin de la visite. Et presque par hasard.

Au-delà de son talent, il est ce que l'on appelle une "personnalité". Tour à tour grave et jovial, il a agrémenté le parcours dans l'Ostal d'une présence chaleureuse, et d'un occitan authentique, intimement vécu, vivant, précieux.

L'Ostal s'honore de ces participations silencieuses al seu espeliment. Fargat de tantas causas, tantas influéncias, tantas personas fasent prodèl, l'Ostal en est d'autant plus riche. 

De cette richesse supplémentaire, mais avec la discrétion qui lui sied tant, et que nous lui empruntons, nous voulions rendre témoignage à M. Condamines. 

 

FILE0531.JPG

 

IVES ROQUETA

Un brave mercé a Ives Roqueta pel seu article dins La Depêche d'aqueste dimenge ! Testimòni dolç e atencionat d'un autor magèr de nòstre temps, que nos faguèt l'onor, amb Maria Roanet, d'una venguda la setmana passada e que cada visitor descubris, o retroba, tre la primièra pèça de l'Ostal.

Commenter cet article